Appareil génital féminin sur fond gris

Cancer du col de l'utérus

Le cancer du col de l’utérus est le quatrième cancer le plus important chez les jeunes femmes dans notre pays.
Comment apparaît-il ? Y a-t-il des symptômes évocateurs ? Comment le dépister ?
Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

 

  • Un peu d'anatomie

    L’utérus est composé du corps de l’utérus et du col de l’utérus.

    • Le corps de l’utérus est la partie la plus importante. Il est entouré des trompes qui sont, elles, reliées aux ovaires.
    • Le col de l’utérus, plus petit, relie la partie basse de l’utérus au vagin. Un cancer du col de l’utérus est une maladie qui se développe sur la muqueuse du col de l’utérus, c’est-à-dire le tissu qui le recouvre. 
  • Comment le cancer du col de l'utérus apparaît-il ?

    • Le cancer du col de l’utérus est causé par le papillomavirus humain (HPV). Ce virus se diffuse par contact cutané, mais aussi par les rapports sexuels non protégés.
    • Notre organisme est en état de combattre le virus mais 10 à 20 % des femmes développent malgré tout une infection chronique. Le virus présent peur alors entraîner la mutation des cellules du col de l’utérus. L’augmentation du nombre de cellules anormales provoque l’apparition du cancer du col de l’utérus (dysplasie).
    • Le cancer du col de l'utérus se développe lentement. Plusieurs années peuvent s'écouler entre l’infection et le stade préliminaire du cancer. De plus, aucun symptôme n'est perceptible au début. Vous avez donc tout intérêt à vous faire dépister.
  • Quels sont les symptômes ?

    • pertes de sang anormales (par ex. entre les règles ou après la ménopause) ;
    • pertes de sang vaginales après un rapport sexuel ;
    • sécrétions vaginales (aqueuses ou purulentes

    Consultez votre médecin si vous présentez l'un de ces symptômes. 

  • Comment prévenir le cancer du col de l'utérus ?

    • Actuellement, le frottis est le seul moyen pour détecter toute anomalie pouvant conduire au cancer du col de l’utérus
    • Vous êtes agée entre 25 à 64 ans ? Il est recommandé d'effectuer un frottis tous les trois ans. On peut ainsi détecter à temps un stade précoce du cancer du col de l’utérus.
  • Que faire en fonction du résultat du frottis ?

    Le frottis donne un résultat normal :

    • Vous devez refaire un frottis au moins trois ans plus tard. Consultez toujours votre médecin  si jamais vous avez des pertes de sang ou des sécrétions vaginales avant.

    Le frottis donne un résultat anormal :

    • Un suivi s’impose. Si le frottis n’est pas exploitable, votre médecin vous contactera pour renouveler le frottis. 

    Remarque : les frais de l’examen vous sont remboursés tous les trois ans. Vous ne payez que le ticket modérateur pour la consultation chez le médecin ou chez le gynécologue. 

  • Quels sont les traitements disponibles ?

    En cas de lésions précancéreuses :

    • ablation partielle du col de l'utérus (conisation)
    • cryothérapie, laser, électrochirurgie… (moyens thérapeutiques dits moins agressifs)

    En cas de tumeur cancéreuse de petite taille : 

    • l'ablation de l’utérus (hystérectonomie) est généralement préconisée

    En cas de tumeur cancéreuse de plus grande taille : 

    • ablation supplémentaires de tissus voisins et des ganglions lymphatiques
    • radiothérapie ou encore
    • chimiothérapie  
  • Plus d'infos ?

    Consultez le site www.cancer.be