Questions fréquentes - MUTAS

  • Que faire si, pendant mes vacances, je dois poursuivre le traitement d’une affection existante qui a déjà été commencé en Belgique ?

    • Afin d’assurer la continuité de vos soins à l’étranger, certains traitements d’une affection existante sont pris en charge par la Carte Européenne d’Assurance Maladie-Invalidité. Présentez-la au prestataire de soins ou à l’institution de soins qui vous soignera à l’étranger. Ces traitements couverts par la CEAM sont les suivants : oxygénothérapie, dialyse, chimiothérapie, asthme, écho du cœur en cas de maladie auto-immune, etc…
      En résumé la plupart des prestations nécessaires pour garantir la
      continuité des soins durant un séjour temporaire à l’étranger. Si votre carte CEAM n’a pas été acceptée vous devrez payer les frais sur place et introduire les factures, prescriptions et preuves de paiements auprès de votre mutualité lors de votre retour. Vous serez remboursé de ces soins selon les tarifs belges comme si vous les aviez reçus en Belgique
    • De plus, pour l’oxygénothérapie et la dialyse, notre centrale d’alarme MUTAS organisera les soins sur place avant votre départ. Prenez-contact auprès de la centrale d’alarme 3 à 4 semaines avant votre départ. Vous serez remboursé de la totalité des frais d’oxygénothérapie et dialyse moyennant le paiement d’une franchise de 50€.
  • Mon assurance hospitalisation est-elle également valable à l’étranger ?

    Hôpital Plus, l’assurance hospitalisation de la ML, couvre vos frais médicaux dans le monde. Cependant, nous vous conseillons de souscrire une assurance voyage séparée. L’expérience nous montre que de tels dossiers ne sont pas simples et prennent beaucoup de temps.

  • Que se passe-t-il si je suis en incapacité de travail et que je voyage à l’étranger ?

    Selon votre destination de voyage vous avertissez le médecin-conseil de la ML ou vous avez besoin de son accord explicite avant votre départ. Lire plus.

  • Que se passe-t-il si je pars étudier à l’étranger ?

    Vous trouverez de plus amples informations sur l’assistance médicale dans notre dépliant.  

  • Avez-vous programmé des soins à l’étranger ?

    Si vous avez l’intention d’effectuer un examen ou traitement à l’étranger, les soins sont dits programmés. Pour certains traitements vous avez besoin de l’accord préalable du médecin-conseil (S2) afin de recevoir le remboursement de vos frais :  

    • les soins qui nécessitent une hospitalisation d’une nuit au minimum ;
    • les examens d'imagerie médicale effectués avec un tomographe axial transverse, un tomographe à résonance magnétique ou un PET-scanner ;
    • les prestations de radiothérapie ;
    • les prestations de cathétérisme cardiaque ;
    • Les prestations nécessitant  l’utilisation d’un cathlab.

    Comment demander l’accord ?

    • Introduisez une demande par écrit. Prenez contact avec votre agence ML.
    • La demande doit être signée par vous ou votre représentant légal.  
    • La demande doit être accompagnée d’un rapport médical de votre médecin.

    Important à savoir

    • Vous avez besoin de l’accord avant de commencer le traitement. Vu le délai de décision de 45 jours, vous avez intérêt à introduire la demande à temps.  
    • Tenez compte du fait que le médecin qui vous envoie à l’étranger ne connait pas forcément la procédure de demande d’autorisation préalable. Prenez donc toujours contact avec votre agence ML.

ARTICLES LIÉS

  • En voyage ?

    Vérifiez vos vaccinations !

  • COVID-19

    Vérifiez l’avis de voyage pour votre pays de destination

  • Conseils

    Conseils pour des vacances sans souci