Agent de prévention & Conseiller en Santé

couple de personnes âgées

L'agent de prévention santé et le conseiller en santé assurent des missions de prévention et de promotion de la santé auprès des membres de la ML.

Si vous répondez à des critères de vulnérabilité prédéfinis (liés à l'état de santé/utilisation des services de santé) et/ou que vous avez 65 ans et plus:  

  • Vous pouvez vous adresser à votre ML, qui se chargera de vous mettre en contact avec l'agent de prévention (Wallonie) ou le conseiller en santé (Bruxelles). 
  • Vous serez contacté directement par le conseiller en santé qui sera en mesure de vous proposer une rencontre face à face.
couple de personnes âgées
  • Agent de prévention santé en Wallonie

    Depuis début 2022, un agent de prévention a rejoint la Mutualité Libérale. Son rôle est double.

    • Renfort des équipes de suivi des contacts en cas de crise sanitaire

    En période de crise sanitaire, l’agent de prévention viendra renforcer les équipes de suivi des contacts de l’AViQ (Agence wallonne pour une Vie de Qualité) dans son rôle de surveillance, de maîtrise et de gestion des maladies infectieuses. Au total, 21 agents de prévention sont répartis dans les différentes mutualités wallonnes, dont 1 à la ML.  

    • Prévention et promotion de la santé

    Hors épidémie et tout au long de l’année, l’agent de prévention assurera des missions de prévention et de promotion de la santé auprès des membres de la ML. Suivant l’actualité, les thématiques prioritaires et les objectifs de l’AViQ, l’agent de prévention prendra contact proactivement avec certains affiliés qui répondent à des critères de vulnérabilité prédéfinis (liés à l’état de santé et à l’accès/utilisation des services de santé).

    Les thématiques d’intervention des agents de prévention ainsi que les publics cibles sont déterminés en concertation avec l’AVIQ, sur base des priorités définies dans le plan wallon de promotion de la santé et prévention. Exemples de thématiques : prévention tabac, fortes chaleurs, vaccination, santé mentale, aidants proches, handicap, etc.

    A travers des entretiens semi-structurés (via appels téléphoniques, visites à domicile, etc.), l’agent de prévention a pour objectif d’aider à l’amélioration du bien-être de la population en fournissant des éléments nécessaires pour avoir le contrôle sur sa santé. Une réorientation auprès d’autres services ou structures compétents peut également avoir lieu si d’autres besoins sont identifiés lors de ces contacts.

     

    Récolte de données et confidentialité

    Afin de pouvoir évaluer l’impact du projet et d’effectuer des analyses, des données qualitatives sont enregistrées de façon strictement anonyme et confidentielle pour chaque entretien effectué. Si vous souhaitez avoir de plus amples informations concernant la confidentialité des données dans le cadre du projet, vous pouvez consulter le document ci-dessous (déclaration de confidentialité).

    https://www.lm-ml.be/sites/default/files/media/files/2021-10/Privacyverklaring%20LLM_FR_0.pdf

  • Conseiller en santé à Bruxelles

    Il s’agit du nouveau nom donné aux agents de prévention qui ont contacté en 2021 les Bruxellois de plus de 65 ans, isolés et bénéficiaires de l’intervention majorée (BIM) afin de répondre à leurs besoins (accentués avec la pandémie Covid-19). L’équipe a été renforcée fin 2021 avec 5 personnes supplémentaires afin de viser un public plus jeune, celui des 35-44 ans. Les agents ont pu également aborder la question de la vaccination des enfants (12-15 ans) qui suscitait encore de nombreuses questions et inquiétudes parmi la population.

    Après les agents de prévention, voici les conseillers en santé dont les missions ont été élargies et qui interviennent auprès d’un public plus large. S’ils continuent à appeler proactivement les personnes par téléphone, ils vont aussi désormais pouvoir leur proposer une rencontre en face à face ou organiser des actions de sensibilisation collectives.

    Ce projet, financé par la COCOM, encourage les comportements préventifs des Bruxellois afin d’agir sur les déterminants de la santé. Au total, une vingtaine de conseillers en santé sont répartis dans les différentes mutualités bruxelloises, dont 1 à la ML.

     

    Après les agents de prévention, les conseillers en santé

    Avec la redéfinition de leurs missions, les agents de prévention prennent désormais l’appellation de conseillers santé. Leurs missions ont désormais trait à la prévention en général, à la promotion et à la littératie en santé (capacité des personnes à traiter de l’information afin de prendre des décisions concernant leur santé). 

    Le projet s'inscrit toujours dans le cadre d'un partenariat entre l’administration de la COCOM et les mutualités. Il bénéficie du soutien de diverses associations du secteur de la promotion de la santé, comme Cultures & Santé et le Centre Bruxellois de la Promotion de la Santé.

    Il vise actuellement les Bruxellois et Bruxelloises de 65 ans et plus. Les conseillers concentrent essentiellement leur travail sur des quartiers prioritaires :

    • en premier lieu au bénéfice des personnes qui n’ont plus eu de contact avec leur médecin traitant depuis plus d’un an
    • en second lieu pour les personnes possédant le statut de malade chronique.

    Leurs actions seront également orientées vers les familles monoparentales.

     

    Des rencontres en face à face également

    Tout comme les agents de prévention, les conseillers en santé appellent proactivement les affiliés par téléphone. Lors de ce contact, ils prennent des nouvelles de leur santé, visent à identifier leurs besoins éventuels et peuvent les rediriger vers le service ad hoc. Si cela s’avère utile, le conseiller en santé peut ensuite proposer une rencontre en face à face à l’affilié. La rencontre, qui peut avoir lieu en mutualité, a alors pour objectif de vérifier si les informations données et le renvoi vers des services d’aide ont pu concrètement aider la personne ou d’aborder des thématiques plus en profondeur.

    Au travers d’entretiens semi-structurés, le conseiller en santé propose aux affiliés contactés d’aborder différentes thématiques liées à la santé et au bien-être, comme l’autonomie, les droits du patient, la polymédication, la Covid-19, le dépistage des cancers ou encore la prévention des chutes.
    Globalement, son travail consiste à aider à l’amélioration du bien-être de la population en fournissant des éléments nécessaires pour avoir le contrôle sur sa santé.
    Le premier contact est toujours effectué par téléphone mais un rendez-vous en agence ou à domicile peut être proposé au cas par cas.
     

     

    Récolte de données et confidentialité

    Afin de pouvoir évaluer l’impact du projet et d’effectuer des analyses, des données qualitatives sont enregistrées de façon strictement anonyme et confidentielle pour chaque entretien effectué. Si vous souhaitez avoir de plus amples informations concernant la confidentialité des données dans le cadre du projet, vous pouvez consulter le document ci-dessous (déclaration de confidentialité).

    https://www.lm-ml.be/sites/default/files/media/files/2021-10/Privacyverklaring%20LLM_FR_0.pdf