Intervention majorée

Vous avez de bas revenus ? Vérifiez si vous avez droit à une intervention majorée. Grâce à cette dernière, vous payez moins pour vos soins de santé et vous pouvez encore bénéficier d’autres avantages financiers.
  • Qui a droit à une intervention majorée ?

    1. Vous avez automatiquement droit à l’intervention majorée dans les situations suivantes :
      • vous recevez depuis plus de 3 mois consécutifs une pension de survie ou une aide équivalente du CPAS
      • vous percevez le revenu garanti aux personnes âgées (RPGA)
      • vous recevez une allocation aux personnes handicapées octroyée par le Service Public Fédéral Sécurité sociale
      • vous percevez une allocation familiale majorée pour un enfant souffrant d’un handicap à au moins 66 % ou 4 points du premier pilier de l’échelle médico-sociale. 
      • vous êtes inscrit à la mutualité en tant que mineur étranger non accompagné  
      • vous êtes inscrit à la mutualité en tant qu’orphelin
    2. Vous introduisez une demande d’intervention majorée sur la base d’une enquête sur les revenus
      • les revenus de votre ménage pour l’année civile précédente sont inférieurs au plafond annuel.
      • vous appartenez à un groupe vulnérable :
        • veuf, invalide, pensionné, orphelin
        • reconnu comme personne handicapée 
        • chômeur complet ou en incapacité de travail depuis au moins 1 an
        • famille monoparentale
           
  • Autres avantages

  • Comment la demander ?

    Si vous ne recevez pas l’intervention majorée automatiquement, prenez contact avec votre agence ML :

  • Bon à savoir

    Veuillez noter que les plafonds de l'intervention majorée changent chaque année.
    Plus d'infos sur ces plafonds sur le site de l'INAMI

     

  • Plus d'infos ?

    N'hésitez pas à consulter notre brochure consacrée à l'intervention majorée