Impôts-déclaration fiscale 2022: un avantage fiscal plus élevé pour les aidants proches, mais des conditions plus strictes

ML Hainaut-Namur - impôts 2022
17 Juin 2022

Plus à propos

Toute personne qui a accueilli chez elle un membre de sa famille d’au moins 65 ans peut bénéficier d’un avantage fiscal plus élevé, pour autant que cette personne ait besoin de soins et soit en situation de dépendance.

Les personnes à charge donnent droit à un supplément de quotité exemptée d’impôt, ce qui signifie qu’une plus grande partie du revenu échappe à l’impôt. Le montant du supplément diffère selon que la personne en question est un parent, un grand-parent, un frère ou une sœur ou une autre personne à charge âgée de 65 ans ou plus.

 

Quel est le nouveau régime pour les aidants proches?

Le supplément à la quotité exemptée d’impôt est porté de 3.290 euros à 4.940 euros à partir de cette déclaration d’impôts.

Cet avantage fiscal est assorti d’une condition supplémentaire: la personne à charge doit avoir besoin de soins. Une réduction d’autonomie d’au moins 9 points est requise.

 

Les trois autres conditions restent inchangées.

  • Vous devez vivre sous le même toit au 1er janvier 2022;
  • L’aidant proche doit participer aux décisions familiales;
  • La personne âgée ne doit pas disposer de ressources nettes supérieures à un certain montant.

 

Quid si les nouvelles conditions ne sont pas remplies?

Le nouveau régime s’applique à ceux qui, dans cette déclaration fiscale, veulent pour la première fois prendre fiscalement en charge un (grand-)parent, un frère ou une sœur âgé de 65 ans ou plus. Si la personne en question n’a pas besoin de soins, vous basculez sur l’avantage fiscal pour autres personnes à charge.

En parallèle, il existe un régime transitoire pour les personnes qui avaient déjà un (grand)parent, un frère ou une sœur âgé(e) d’au moins 65 ans comme personne à charge au 1er janvier 2021 – et qui l’ont déclarée dans leur déclaration d’impôts de l’année dernière – mais qui ne remplissent pas la condition plus stricte liée à la diminution de l’autonomie. Le redevable conserve l’avantage fiscal de l’ancien régime pendant quatre années supplémentaires, sauf si le nouveau régime est plus avantageux.

Pour tout renseignement:

SPF Finances
02 575 56 67
 

logo MLHN vous informe