ML MUTPLUS.be invite les étudiants à cuisiner en kot pour manger équilibré

Cuisiner en kot, livre de recettes

Étudier et manger équilibré, c'est pas si compliqué !

Si vous avez quitté le cocon familial pour faire vos études, c'est à vous de choisir le menu. Acheter des plats préparés au supermarché du coin, réchauffer le petit plat de papa/maman, ou commander une pizza ? Vous pouvez aussi cuisiner vous-même car c’est moins compliqué qu’il n’y paraît et c’est souvent moins cher. Et surtout, vous pourrez plus facilement équilibrer vos menus pour les rendre plus sains. Pour vous aider à équilibrer votre alimentation, la ML et les Jeunes Mutualistes Libéraux vous proposent conseils et recettes pour bien manger et, pourquoi pas, épater vos amis. Quelques ingrédients, un peu de matériel, le guide de la ML et à vous de jouer ! Pâtes aux lardons, tzatziki ou Chili Sin Carne : laissez-vous tenter.

Vous avez entre 18 et 25 ans et vous êtes étudiant ? Vous pouvez nous contacter par e-mail à publi@mutplus.be et nous vous enverrons le livre de recettes et une planche en bois.

Trucs et astuces pour cuisiner

  • Ustensiles indispensables de cuisine

    Qu'avez-vous besoin dans votre cuisine ?

    • Une planche à découper (ça tombe bien, la ML MUTPLUS.be vous en offre une! )
    • Couteaux
    • Ciseaux 
    • Éplucheur 
    • Râpe
    • Bols
    • Ouvre-boîtes
    • Passoire
    • Cuillère en bois/plastique 
    • Louche 
    • Fouet 
    • Spatule
    • Verre gradué
    • Gants de cuisine 
    • Balance
    • Essuie-vaisselle
    • Mixeur 
    • Poêles 
    • Casseroles
    • Plat pour le four 
    • Poêle pour le wok 
    • Boîtes hermétiques qui peuvent également être utilisées au micro-ondes
    • Éventuellement un gaufrier ! (Soyons fous !)

     

    Faites également un stock de :

    • Sel
    • Poivre
    • Paprika moulu
    • Noix de muscade
    • Thym
    • Origan 
    • Basilic
    • Poivre de Cayenne 
    • Curry en poudre
    • Sucre 
    • Farine 
    • Riz 
    • Pâtes 
    • Pommes de terre
  • Bien utiliser son micro-ondes

    Le micro-ondes, votre meilleur ami pendant vos études ! Il est pratique non seulement pour réchauffer, décongeler mais aussi pour la cuisson.

    • Ne mettez pas de métal dans le four à micro-ondes ; 
    • N'empilez pas vos ingrédients ;
    • L'ajout d'eau et de sel est rarement nécessaire ;
    • Sauf indication contraire, il faut recouvrir les plats. Si un plat n’a pas de couvercle approprié, vous pouvez aussi y poser un autre couvercle ou une assiette. Il est également possible d’utiliser du film alimentaire de bonne qualité, en y perçant quelques trous ;
    • BAM ! Si vous placez des boîtes hermétiquement fermées dans le four à micro-ondes, le tout risque d’exploser sous la pression de la vapeur formée. Assurez-vous toujours que le couvercle soit desserré ou que la vapeur puisse s’échapper par une ouverture dans le couvercle. Les petits aliments entourés d’une coquille ou d’une pelure peuvent exploser. Les œufs doivent donc être réchauffés dans un plat spécial et il faut toujours piquer la peau des pommes de terre ;
    • Cuisez le moins longtemps possible, il est préférable de réduire le temps de cuisson d’une minute pour éviter que les aliments ne soient trop cuits ;
    • Laissez toujours reposer, la nourriture est chauffée si intensément qu’elle va encore cuire toute seule après la fin du temps de cuisson.
  • Poids et mesures

    Vous n'avez pas de verre mesureur ? Pas de soucis ! Retenez qu'un 

    • Verre normal = 150 ml 
    • Verre à bière = 250 ml
    • 1 tasse = 125 ml
    • 1 assiette à soupe = 250 ml 
      de sel  d'huile de beurre
    Cuillère à soupe (CS) 15 g 12 g 15 g
    Cuillère à café (CC) 5 g 4 g 5 g

     

    Pincée ou pointe de couteau : très petite quantité qui recouvre la pointe d’un couteau ou s’insère entre le pouce et l’index. 

    Vous faites toujours des spaghettis pour toute une armée ? Et ce n'est pas votre intention ? La solution :

     Pâtes sèches :

    • Entrée 35-50 grammes 
    • Accompagnement 50-75 grammes
    • Plat principal 75-100 grammes

    Pâtes fraîches : 

    • Entrée 50-75 grammes 
    • Accompagnement 75-100 grammes 
    • Plat principal 100-125 grammes
  • Un peu de vocabulaire de cuisine

    • À point : juste cuit.
    • Al dente : cuisson des pâtes à point.
    • Bouillon : décoction puissante et parfumée de poissons, viandes, volailles...
    • Brunoise : légumes coupés en petits dés de 1 à 2 cm de diamètre.
    • Chauffer à sec : chauffer à feu vif, sans matière grasse et pendant un temps très réduit.
    • Cuisson à la vapeur : préparation d’aliments au-dessus d’un liquide bouillant à l’aide d’une casserole à vapeur, d’un panier à vapeur ou d’un tamis en acier inoxydable.
    • Déglacer : dissoudre ce qui reste dans la poêle avec un filet d’eau, de vin ou d’un autre liquide, en remuant.
    • Dressing : sauce aux herbes versée sur une salade.
    • Émietter : écraser jusqu’à obtenir une forme granuleuse.
    • Faire dorer : cuire à feu modéré, rissoler.
    • Faire sauter : cuire de petits morceaux d’ingrédients qui sont constamment remués pour s’assurer que le processus de cuisson soit régulier.
    • Fond : décoction de viande, de gibier ou de volaille.
    • Hacher : couper les légumes très finement sans leur donner une certaine forme.
    • Julienne : couper les légumes et la viande en longues lanières régulières de 3 à 4 cm de long sur 1 mm de large.
    • Jus : dissoudre dans l’eau le brun qui se trouve au fond de la poêle après la cuisson ou le rôtissage de la viande.
    • Lier : épaissir ou lisser une sauce ou une soupe. Ceci se fait à l’aide d’un liant comme de la Maïzena, de la farine, de la (farine de) pomme de terre.
    • Mijoter : laisser mijoter doucement et longtemps l’aliment dans la sauce ou le ragoût.
    • Pochage : préparation d’aliments dans un liquide dont la température est maintenue juste en dessous du point d’ébullition.
    • Refroidir : arrêter une préparation en plaçant les aliments sous l’eau froide ou dans un bol avec de l’eau glacée.
    • Rissoler : faire frire doucement dans l’huile ou la margarine dans une poêle ouverte. Les oignons en sont un exemple typique. Ils doivent être juste brunis.
    • Rôtir : cuire la préparation de viande, de gibier ou de volaille dans de la margarine ou d’autres matières grasses dans une poêle ouverte ou partiellement fermée. Cela peut se faire à feu doux ou modéré. Il est possible de rôtir au four.
    • Saisir : chauffer à feu vif dans de la margarine chaude ou d’autres matières grasses pour obtenir une belle croûte brune.